María Del Mar Barrios Toledo

Santa Cruz de Tenerife, Espagne


Teamer de 4 Groupes

Chaque mois il/elle apporte 3€ à 3 Groupes

Depuis le 09-11-2012 il/elle a donné 282€

Groupes auxquels il/elle participe

4

492 932€ récoltés

3 624 Teamers

Teamer depuis :  01/03/2013

Si Alba lutte, je lutte, et toi ?

La Fondation Alba Pérez lutte contre le cancer pédiatrique. Le rêve de l'Alba peut devenir réalité. Ensemble, nous avons réalisé beaucoup de choses, mis en place la recherche sur le cancer pédiatrique, ensemble, nous avons formé une grande famille Teaming qui se bat pour les rêves d'Alba. Elle a beaucoup de rêves, mais le plus grand est de trouver un médicament pour le cancer pédiatrique. Aidez-nous avec seulement un euro par mois.


3 113€ récoltés

19 Teamers

Teamer depuis :  22/01/2014

¡Yo lucho por vivir!

¡Este soy yo!, me llamo Juan Maria y acabo de cumplir 7 añitos. En Marzo de 2013 mi vida dio un inesperado giro y descubrí el significado de la palabra “CANCER” cuando me diagnosticaron un hepatoblastoma, cáncer de hígado, y una atresia pulmonar con comunicación interventricular, pero como soy un auténtico luchador aguanté hasta que me “regalaron” el pedacito de hígado que necesitaba para continuar, consiguiendo sobrevivir a cinco cirugías post transplante.


8 543€ récoltés

178 Teamers

Teamer depuis :  10/03/2018

#AitaMari-Maydayterraneo

Projet de sauvetage en Méditerranée centrale activé par SMH (Salvamento Maritimo Humanitario) pour affréter un navire qui renforce les canots de sauvetage opérant dans la région, aidant les réfugiés qui risquent leur vie en mer pour échapper à la guerre et à la famine. Environ 16 000 euros, c'est le montant qu'il nous en coûte pour remplir les réservoirs de carburant du bateau. Aidez-nous à les atteindre et à les sauver. Chaque mois, vous saurez que cet euro, contribue à sauver des vies.


92 767€ récoltés

924 Teamers

Teamer depuis :  17/04/2018

La force d'Alvaro

Nous luttons contre la laminopathie, en particulier le type L-CMD. Nous collectons des fonds pour la recherche sur cette maladie grave, rare parmi les maladies rares, avec le rêve de trouver un traitement. Il n'y a pas plus de 50 ou 60 cas connus dans le monde, ce qui signifie que ni les laboratoires pharmaceutiques ni les États n'étudient cette maladie, tout doit être fait par les parents avec des fonds privés. Il s'agit d'une maladie dégénérative qui, en quelques années, a une issue fatale.